De quoi s’agit-il ?


Face à l’inertie des opérateurs, plusieurs villes membres, parmi lesquelles Halluin, ont demandé à Lille Métropole de mettre en œuvre un schéma métropolitain pour le très haut débit.


Objectif : faire entrer l’ensemble de la métropole dans l’ère du Très Haut Débit.


Cette réunion a pour objet de présenter aux élus les premières conclusions de l’étude en cours, réalisée par le cabinet Tactis.


LMCU

Madame Martine Aubry et son équipe LMCU


Entendus récemment dans le cadre de cette étude, les élus ont réaffirmé ce que doivent être les priorités de LMCU :


  • Nécessité de faire du véritable THD : tout plan qui ne viserait pas des débits à la prise d’au moins 10 Mb/s serait frappé d’obsolescence avant même d’être mis en œuvre ! Par ailleurs, les coûts engendrés par les travaux nécessaires ne seront véritablement rentables que s’ils sont réalisés pour porter une véritable technologie d’avenir.
  • Le THD ne doit pas être réservé aux entreprises ou aux particuliers. Le plan THD métropolitain doit être un plan ambitieux inscrit tout autant dans le développement économique de notre secteur, que dans l’accès pour tous aux nombreuses applications de l’Internet !
  • Le plan métropolitain doit privilégier les territoires désertés par les opérateurs privés. A ce titre, il doit inscrire l’égalité de tous les citoyens métropolitains dans l’accès au THD pour que tous accèdent sans discrimination aux services de l’internet.


Mercredi prochain, donc, nous serons vigilants à ce que nos demandes soient reprises dans les scénarios présentés par Tactis.


Plus encore, il nous faudra suivre [1] l’attitude des élus métropolitains au moment où sera opéré le choix définitif.


Stéphane Bedleem
Conseiller municipal en charge des nouvelles technologies


Notes

[1] Présence de Pierre-Mickael Marchand, Monsieur Le Maire et moi-même